• Coeur de Pierre ... en Lumière

    hellsing

    Des gouttes de pluie animent l'eau à mes pieds ; sous les nuages lourds et gris je reste postrée.

    Nulle crainte des ombres épaisses ni des heurts de l'orage, peu m'importe leurs échos, de l'intérieur de ma cage... Les chants et la rosée se perdent dans les marques des pierres érodées telles mon coeur en peine, qui me cernent, dressées par mes tourments ;  il n'y a plus que le vent sec pour me trouver, la grêle et la pluie gelée... mais je reste postrée sous ce bout de ciel, comme une terre morte sous un astre terne.

    Un écho seul m'est parvenu, a ouvert mes paupières, atteint mon esprit à l'affût... Eprouvant la lumière crue, les bruits lancinants, le temps en silence, j'ai quitté ma tour de pierre pour recueillir tes souffrances.

    Tes plaintes et tes cris font écho dans ma poitrine étouffée par l'angoisse ; le doute y a pris place, marquant mes pensées de désir ardent, réveillant mes sentiments éteints. Postré et cerné de pierres je t'ai trouvé, de mots doux et de caresses je t'ai abreuvé... mais dans l'étau de tes bras chauds, contre ton coeur en émoi, je reste là comme un papillon fatigué reposant au soleil.

    Le ciel bleu se reflète dans l'eau à mes pieds ; tout contre ton coeur je me laisse réchauffer.

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :