• Attache-Moi ! , de Jeremy Henry

    Attache-Moi, de Jeremy Henry

    Romance érotique contemporaine et quatrième autoédition de l'auteur, parue le 30 Juin 2016.

    Après s'être lancé dans l'autopublication avec son roman L'Ombre Dansante du Dragon en Décembre 2015, puis avoir confirmé ses débuts d'auteur indépendant avec la parution de ses intégrales Comme un Oiseau en Février 2016 et Les Liens du Sang en Mars dernier, Jeremy Henry enchaîne avec celle de deux courts récits originaux, détachés de ses sagas emblématiques et regroupés en ce seul volume. Si leurs intrigues tournent autour du même thème de la pratique du BDSM au sein du couple et de la société, elles se déroulent néanmoins dans des cadres géographiques et culturels aussi divergents que les points de vue dont elles rendent les aspirations personnelles et les conditions observées.

    Protagoniste de la première nouvelle Attache-Moi ! , l'employé de bureau Kou Miura désespère à l'idée du mariage proche et du départ définitif de son supérieur Osamu Shimizu, pour lequel il éprouve des sentiments inavoués depuis sept ans. Il décide de le ramener chez lui après une tournée des bars du quartier et de le maintenir drogué, entièrement soumis à sa volonté le temps d'un week-end, à l'issue duquel il compte le relâcher et mettre fin à ses jours... Mais le captif reprend conscience prématurément et confronte son subordonné. Dans le deuxième texte Une Folie Douce, le spécialiste en droit du commerce international Laurent Delcourt croyant séduire une superbe inconnue se réveille à l'hôtel, menotté et interloqué face au désir de vengeance du jeune Yohan Durand, qui le rappelle à un passé commun et douloureux.

    L'auteur aborde le thème de la pratique du BDSM - Bondage, Domination ou Discipline, Soumission ou Sadisme, Masochisme - au sein du couple consentant et de la société moderne de manière aussi objective qu'informée ; n'entraînant le lecteur dans aucun débat ni jugement à son propos, tout en lui exposant ses communautés secrètes, diverses figures de ligotage, les fantasmes qu'elle vise à satisfaire... les risques que l'amateurisme peut impliquer. Davantage qu'une simple préférence ou récurrence égocentrique, elle doit engager les partenaires à se considérer mutuellement, à se faire confiance et à s'investir dans leurs rapports intimes. Osamu Shimizu, à la fois décontenancé et charmé par la candeur volontaire de Kou Miura - dont il ne connaissait que la facette discrète et introvertie sur leur lieu de travail - voit son orgueil combatif exacerbé à la perspective de l'investissement personnel que réclame une relation privée dans ces codes certes singuliers, mais très précis. Son initiation appliquée au BDSM chasse alors peu à peu les appréhensions et les doutes de son soupirant, pour confirmer entre eux une complicité et un soutien indéfectibles, puis un attachement sincère et réciproque. Il en est tout autrement pour le second couple du même récit, dont le contraste entre les tempéraments respectifs s'oppose encore à celui des attentes profondes. Amateur, Osamu se retrouve à susciter chez le timide et non-initié Natsuhiro Kurosawa l'audace espiègle à laquelle aspire véritablement l'orgueilleux "Maître" du BDSM Toshiya Matsumoto ; motivant l'humour cocasse et l'effronterie ingénue qui soulignent le style d'écriture de Jeremy Henry dans les chapitres les mettant en scène.

    Bien que la romance au coeur de son intrigue s'engage d'une manière aussi déroutante que celle de Attache-Moi ! , Une Folie Douce adopte un ton résolument différent, grave et mélancolique, à l'image du farouche Yohan Durand, qui craint d'être finalement rejetté par son amant Laurent Delcourt. Lorsque ce dernier le demande en mariage et lui propose de le suivre aux Pays-Bas, le jeune homme comprend qu'il lui faut confronter son passé, source de ses angoisses intérieures, avant de quitter La Rochelle s'il veut vivre serein et heureux avec son compagnon. La pratique du BDSM est ici reléguée en arrière-plan et introduite du point de vue occidental, qui la considère telle une déviance sexuelle méprisée par la société, mais également sous-estimée par ceux qui l'abordent avec imprudence. L'ignorance des principes de santé et de sécurité, des responsabilités comme des limites de chacun, la négligence de partenaires superficiels ou occasionnels peuvent rapidement mener à la souffrance et au drame, qui s'opposent ainsi dans cette seconde nouvelle d'autant plus nettement à la jouissance et à la légèreté, dans le cadre strict d'un contrat conjointement défini et approuvé, du premier récit.

    Harem, de Charlie Audern et Kaelig Lan Plus personnellement, j'ai beaucoup compté sur le style déjà connu de l'auteur en abordant cette romance érotique, rebutée par d'autres ouvrages du genre en raison de leur vulgarité exagérée et inutile. Je l'ai retrouvé avec grand plaisir fidèle à ses descriptions pragmatiques et immersives, à ses scènes aussi introspectives que charnelles, à ses rebondissements rythmés au coeur d'un réalisme désillusionné. Jeremy Henry démontre une nouvelle fois sa maîtrise rigoureuse et large des thèmes qu'il traite, mais prouve également qu'il est capable, autant que de réhausser de tendresse et d'humour la sexualité singulière de ses protagonistes, d'évoquer avec humilité et recul jusqu'aux faiblesses et aux indignités de la nature humaine.

    Remember Me - Tome 1 >>

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Janvier à 16:47

    Hum... Je ne sais pas quoi penser ou dire. Le thème est à la fois intrigant et perturbant. Je pense que je pourrais me faire un avis dessus uniquement après avoir lu Attache-moi. En tout cas, merci pour la suggestion :D

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :