• L'Ecrin des Songes - La Légende de Xaheya : Orgueil

    Second tome de la première trilogie de la saga L'Ecrin des Songes de Virginie Zurbuchen, de genres Space Opera et M/M réédité en autopublication le 19 Avril 2016.

    Onze mois après leur fuite du vaisseau principal Pirate Stellaire des EsclavagistesXaheya Kaal et Kay Say-Shyi ont rejoint les rangs des Combattants de la Liberté et achevé leur formation militaire. Leur Commandant Puum du bâtiment Sanctuaire déstabilise l'intégrité de la communauté, des membres du personnel aux officiers, par ses répliques méprisantes et ses décisions discriminatoires vis-à-vis des Papillons et des Wureks, en contradiction totale avec les principes idéalistes qu'elle est censée défendre. La Guerre d'Exode prend une tournure inattendue et meurtrière, lorsque ce dernier met Sikhud, la ville la plus peuplée de la planète P1, littéralement à feu et à sang.

    Le personnage de Xaheya Kaal est emblématique pour la saga L'Ecrin des Songes, mais également pour son auteure. Son caractère fier s'oppose viscéralement à sa condition d'esclave, inhérente à l'espèce des Papillons depuis des temps immémoriaux, au point de lui faire obtenir le rang de Quatrième Caste et les droits supplémentaires que celle-ci lui octroie, pour la première et unique fois dans toute l'Histoire du système d'Exode. La soumission totale de ses congénères aux ordres abjects du Lieutenant Aeria à l'encontre des Wureks lui inspire une répulsion plus vive encore qu'envers l'asservissement même, qui le décide à s'engager activement dans le conflit opposant les Combattants de la Liberté aux Esclavagistes ; mais les terribles décisions qu'il prend dès lors oppresseront sans répit sa conscience sous une culpabilité lourde, égale à sa sensibilité à fleur de peau. Son orgueil et sa détermination - tournant souvent à l'obstination - ne laissent indifférent aucun des personnages de l'intrigue qu'il croise, certains entrevoyant la tragédie vers laquelle le Dieu des Egarés, divinité du Sentier des Etoiles attribuée aux Papillons insoumis, semble le conduire.

    L'esclavage des Papillons par les Kaekas a divisé les populations du système d'Exode dès l'arrivée de ces derniers, quatre siècles avant le début de l'intrigue de la première saison La Légende de Xaheya. Les Combattants de la Liberté qui veulent son abolition, et les Esclavagistes qui prônent son maintien se sont affrontés au cours de batailles spatiales ou par l'intermédiaire de sabotages logistiques, dans les limites d'une guerre latente loin des planètes habitées et sans réelle incidence diplomatique. L'embrigadement forcé des Papillons par le Lieutenant Aeria, puis la révélation de l'Ecrin des Songes entre les mains de celle-ci rendent soudain les circonstances plus inquiétantes et obscures, obligeant non seulement les gouvernements fédéraux, mais aussi les citoyens indifférents à émettre leurs positions. L'auteure développe le débat sur l'esclavagisme au-delà des principes consensuels des démocraties modernes concernant les libertés et droits des peuples. En effet, la soumission des Papillons à leurs maîtres repose sur une croyance religieuse ancestrale, dont ils se sont imprégnés au fil des générations jusqu'à ne pouvoir s'imaginer vivre autrement ; jusqu'à protester vivement contre la seule idée d'une réflexion subjective... jusqu'à perpétrer des actes ignobles contre d'autres opprimés, autant de fois qu'ils en reçoivent la consigne, sans envisager une seconde malgré leurs remords à désobéir. Mais que penser de ceux qui s'évertuent à leur imposer une liberté dont ils ne savent que faire, et qui les suppriment de sang-froid lorsqu'ils refusent de quitter leurs propriétaires ?

    Les personnages créés comme les thèmes abordés par Virginie Zurbuchen ne sont jamais absolus et peuvent facilement dévier vers un dénouement tout à fait contradictoire. Tandis que l'orgueil blessé du Commandant Puum le pousse à trahir les fondements philanthropes des Combattants de la Liberté, nombreux sont les maîtres de Papillons qui soutiennent ceux-ci dans l'espoir de les retrouver après leur enlèvement par les Esclavagistes, les considérant comme des membres de leurs familles et s'inquiétant sincèrement de leurs sorts. Les populations, les planètes même d'Exode subiront les effets de la dégénérescence de ce désaccord idéologique... Mais à l'écart du champ de bataille, vers lequel toutes les attentions sont tournées, le prince Wurek Lyam Say-Shyi fomente déjà l'émergence vengeresse de son peuple persécuté et oublié de tous.

    Harem, de Charlie Audern et Kaelig Lan Plus personnellement, j'ai retrouvé avec plaisir toute la perspective mature, critique et implacable propre à l'auteure dans ce deuxième opus. En parallèle des missions narrées sur P2 et P15, le lecteur se rappelle notre propre Histoire, du colonialisme en Afrique, de la Guerre de Sécession aux Etats-Unis, en passant par les attentats terroristes, aux bouleversements politiques au Moyen-Orient et à la radicalisation qui ponctuent régulièrement notre actualité. Le débat est bien suscité, sans fausse délicatesse, dans le but seul d'élargir les idées et d'ouvrir les esprits, d'inspirer la perspicacité de soi et la compréhension de l'autre. Car l'Ecrin des Songes n'est avant tout qu'une boîte dorée ; ce sont les mains le détenant qui peuvent se révéler dangereuses.

    L'Ecrin des Songes - La Légende de Xaheya : Rédemption >>

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique