• L'Ecrin des Songes

    Premier tome de la seconde trilogie de la saga L'Ecrin des Songes de Virginie Zurbuchen, de genres Space Opera et M/M réédité en autopublication en Novembre 2016.

    Quelque part dans le système d'Exode, en l'année 3028, Kay Say'shyi émerge en sursaut de son sommeil programmé d'Hybride. La Guerre de l'Esclavage a pris fin, avant que l'étoile mourante Exia n'implose et ne crée une aire de turbulences particulièrement fortes au centre du Losange ; mais la réactivation subite du prince Wurek est le signe que le projet Aube d'Argent de son frère Lyam est lancé. En quête d'un vaisseau U923 seul capable de traverser la zone chaotique où est dissimulé l'Ecrin des Songes, il rencontre Sen Seto, inspectrice de police et Xin Io, jeune pilote mécanicien, deux Papillons concernés par l'entrée illégale de cargos non identifiés du système d'Aang ne répondant pas aux injonctions des autorités. Il réalise alors que les manoeuvres mises en place vont au-delà de ce que son aîné lui avait exposé, et bien au-delà de ce que lui-même peut accepter.

    Le souvenir de Xaheya Kaal - dont le rôle est au coeur de la première saison éponyme de la saga - se rappelle dès le premier chapitre à son amant tout juste sorti de son hibernation. Ce dernier éprouve un remords aussi profond que lors de la disparition du Papillon deux mille ans plus tôt de ne pas avoir pu lui offrir une cérémonie funéraire, qui lui aurait permis de trouver enfin la paix sur le Sentier des Etoiles. Il lui tiendra d'autant plus à coeur de permettre à Xin de la faire pour sa petite soeur Shyh, décédée sous les effets de l'Ecrin des Songes et dont le corps est resté à bord de l'épave du cargo sur lequel ils ont été tous deux torturés. Bien qu'il tienne à la mémoire de celui auquel il s'est lié, Kay accepte son attirance croissante pour Xin et se montre déterminé à ne pas réitérer les mêmes erreurs qu'avec Xaheya, à ne pas laisser de silences comme de malentendus s'imposer entre eux par orgueil ou par embarras. Le jeune pilote de son côté, ne recule pas face aux natures combinées, méconnue de Wurek et artificielle d'Hybride de Kay. La seule parole de celui-ci lui suffit pour lui garder sa pleine confiance en ce qui concerne ses intentions dans l'usage de la fameuse boîte dorée, convoitée à de mauvaises fins d'un bout à l'autre d'Exode.

    Seule l'urgence à vouloir préserver son peuple du sort tragique que lui réservait la Guerre de l'Esclavage a décidé Kay à adhérer aux manigances de son aîné Lyam reposant sur les technologies de l'Ecrin des Songes et du Projet Atae. Sa réticence personnelle à agir de manière insidieuse et froide à l'encontre d'individus innocents, quelque soit leur espèce, demeure aussi forte qu'à l'époque ; mais elle se renforce au fil des évènements, lorsqu'il observe des processus imprévus - notamment, sa réactivation trois ans en retard et non par son frère, mais par une voix inconnue - et surtout, lorsqu'il découvre des opérations infâmes telles l'extraction forcée de venin de Papillons, dans le but d'en tirer un gaz mortel pour des attentats terroristes. Les missions ordonnées de Naede par le Commissaire Zar autour du fichier Ecrin 1.0, les cales remplies de cadavres de l'épave du cargo Fantôme, les cuves à poison de la base secrète B du laboratoire d'Exo et les morts violentes de détenus aux abords des mines de P15 sont autant d'éléments qui le font douter de la raison de son frère et de son influence sur les différents acteurs de l'Aube d'Argent.

    Ecrite et publiée une première fois en 2010, la seconde partie de l'hexalogie L'Ecrin des Songes implique en cette nouvelle édition davantage les protagonistes de la saison précédente La Légende de Xaheya dans l'avènement de l'Aube d'Argent, rendant à celle-ci les notes tragiques et conspiratrices du contexte dans lequel elle a été fomentée ; de l'oppression et du génocide des Wurek, de la torture et de l'abus des Papillons, de l'implication et du massacre des civils en plein conflit entre deux partis idéologiques opposés. Le système d'Exode a certes changé de structure depuis l'implosion de son étoile Exia et vingt siècles ont effacé de la mémoire collective tant l'existence de l'Ecrin que celle des Wurek... Mais le lecteur reconnaîtra l'opportunisme des décisionnaires, l'obstination des élites, les revers des bonnes intentions et le poids des causes désespérées, aussi immuables et implacables que le passage du temps à travers l'incommensurable et indifférent espace.

    Harem, de Charlie Audern et Kaelig Lan Plus personnellement, je me suis replongée dans l'univers de la saga de Virginie Zurbuchen avec enthousiasme depuis sa dernière parution en 2013. J'y ai retrouvé toute la perspective pragmatique et réaliste des premières versions, mais l'érotisme fougueux qui a marqué celles-ci a cédé la place à davantage de réflexions psychologiques. L'implication augmentée de personnages de la première partie soutient parfaitement la continuité de l'intrigue autour de l'Ecrin des Songes et du Projet Atae, pour rendre les évènements conservés et développés plus logiques, plus compréhensibles et accessibles, sans pour autant amoindrir les malaises et les débats qu'ils suscitent chez le lecteur.

    L'Ecrin des Songes - L'Aube d'Argent : Folie >>

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique